La caisse 2.0 du groupe BPCE

"Fonctionnement du service de comparaison"

Dilizi un nouveau moyen d'encaissement ?

Publié le 28/01/2014

L'innovation dans le domaine de la banque c'est pas tous les jours. Mais depuis quelques temps les banques essayent sans cesse d'inventer de nouveaux supports pour attirer les entreprises qui souhaitent être de plus en plus connectées. « Commerçants, artisans, professions libérales, associations et prestataires de services en mobilité », sont les publics visés par cette caisse nouvelle génération.

Aujourd'hui c'est une « caisse digitale » qui voit le jour sous le fleuron de la Banque Populaire et de la Caisse d'Epargne. Un projet encore à l'étude qui sera élargi à l'ensemble de la France d'ici le mois d'Avril 2014.

Comment ça marche ?

Un lecteur de carte peut-être relié au smartphone pour ce qui est de la lecture de la carte lors du paiement. Pour le reste tout est géré par l'application, il suffit d'être connecté. L'appli propose entre autres : d'un catalogue produits personnalisable, de la gestion des encaissements : historique, tri par vendeurs, d'un tableau de bord : données consolidées graphiques et d'un module de gestion de la relation client. D'autres services sont apparement en cours de développement...

Combien ça coûte ?

Ici pas d'abonnement ni d'engagement de durée. Le commerçant est libre. Le prix du lecteur est abordable à 49 &euro ; HT et ce qui vous intéresse sûrement le plus... le service d’encaissement facturé 2 % HT par transaction. En sachant qu'il n’y a aucun minimum de facturation.

Ce type de service rappelera à certains les caisses lancées par BNP Paribas et le Crédit Agricole. Un signe qui ne trompe pas et il ne faudra pas s'étonner si de nouvelles banques se lancent prochainement sur le marché désormais ouvert.

L'application sera très bientôt disponible sur l'App Store d'Apple et sur le Google Play. Pour ceux qui ne le savent pas ces deux réseaux de banque (Banque pop et Caisse d'Epargne) appartiennent au groupe BPCE.