"Fonctionnement du service de comparaison"

Projet Cache de Google : une néobanque pour les particuliers en 2020 ?

À son tour, Google souhaite proposer un service bancaire en ligne avec son projet nommé Cache. Pour sa concrétisation, le géant californien a signé un contrat de partenariat avec Citigroup afin que ses clients puissent ouvrir un compte courant personnel.

Google, à l'assaut du secteur de la finance

La firme de Mountain View travaille sur un nouveau projet qui sera opérationnel courant 2020. À l'instar des autres leaders de la technologie, il souhaite investir dans le domaine de la finance. Il a conclu des accords de partenariats avec des organismes de crédits et des établissements bancaires. Les utilisateurs des services Google pourraient alors ouvrir des comptes courants. Ils disposeront également d'une carte de paiement.

Google Pay, le service de paiement sans contact

Le géant de la Silicon Valley propose un système de paiement plus sécurisé et plus fiable. Avec ce service, les utilisateurs règlent plus facilement leurs achats en ligne et dans les boutiques physiques. Le commerçant scanne le téléphone avec un appareil spécifique. Chacun de ces terminaux est pourvu de la technologie NFC. Il permet aussi de payer les tickets de transports en commun. Il est possible d'envoyer de l'argent à ses proches. Cette fonctionnalité sera uniquement valable au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Les services bancaires proposés par les autres GAFA

Dans le secteur de la néobanque, Google a été devancé par ses concurrents. Le géant de l'e-commerce Amazon propose des solutions de financement à ses clients. Il leur accorde également une carte de crédit à l'ouverture de leur compte. Comme Google, ses prestations se basent sur un partenariat avec des banques.

Quant à Apple, il a opté pour une autre démarche. La marque à la pomme propose l’Apple Card, une carte de crédit grâce à son partenariat avec Goldman Sachs. Le sytème Apple Pay est également un des premiers service de paiement qui s’est implanté en France via les smartphones.

En ce qui concerne Facebook, l'entreprise a mis au point sa propre cryptomonnaie, la Libra. Le lancement de cette dernière monnaie virtuelle est également prévu pour 2020.

Citons également les systèmes de paiement WeChat Pay et Alipay qui ont été les précurseurs. Nés dans un pays qui compte désormais plusieurs métropoles au sein desquelles il est possible de faire tous ces achats en dégainant une seule application.

Les géants du numériques profitent de leur aura internationale pour s’orienter vers les services bancaires. Les banques en ligne, déjà affaiblies par l’arrivée des néobanques ont du soucis à se faire...

D'autres articles :