"Fonctionnement du service de comparaison"

Peut-on ouvrir un compte bancaire à un enfant ?

Ouvrir un compte en banque à un enfant peut permettre de placer l’argent qu’il a reçu lors de différentes occasions et - en fonction de son âge - peut permettre de le responsabiliser afin qu’il apprenne à gérer son argent. Tour d’horizon des précisions à savoir concernant cette pratique, très fréquente en France. 

Dans quel cas est-il utile d’ouvrir un compte bancaire à un enfant ?

En fonction de l’âge de l’enfant, les besoins ne seront pas les mêmes. Il peut-être intéressant, voir utile d’ouvrir un compte bancaire à votre enfant pour plusieurs raisons qui peuvent s’évaluer en fonction de l’âge de l’enfant et des moyens des parents :

  • déposer les chèques et espèces offerts pour Noël et les anniversaires,
  • lui donner une carte de paiement bloquée plutôt que du liquide (potentiellement moins facilement cible de racket dans la cours de récréation),
  • lui apprendre à gérer ses dépenses,
  • le responsabiliser pour l’avenir,
  • etc.

Compte bancaire, épargne ou assurance vie ?

Les trois types de « comptes » n’ont pas la même utilité :

  • Le livret d'épargne : c’est ce qui est très souvent préféré par les parents comme premier produit bancaire destiné à un enfant mineur. Ce type de placement permet de mettre de l’argent de côté pour l’enfant qui pourra retirer sans frais sur celui-ci dès qu’il le souhaite. Avec l’autorisation d’un responsable légal avant sa majorité et librement après.
  • Le compte courant : permet surtout à l’enfant de disposer une « virtualisation » de son argent de poche pour pouvoir le dépenser via une carte de paiement bloquée, ou le retirer via une carte de retrait. Ce type de compte n’a pas vocation a être utilisé comme une épargne.
  • L’assurance vie : ce produit se développe de plus en plus auprès des jeunes parents. Il a l’intérêt de proposer un taux supérieur à celui d’un livret d’épargne, mais attention la sécurité des fonds n’est pas la même, l’imposition des intérêts et les placements non plus !

Le choix dépendra donc des besoins de l’enfant, des désirs des parents, ainsi que des taux d’intérêts pratiqués par les banques au moment de la naissance de l’enfant. Si l’assurance vie est un placement préparant l’avenir et dont votre enfant pourra disposer à sa majorité, les livrets d’épargnes permettent d’allier la sécurité à une absence d’impôts sur les intérêts générés. 

A partir de quel âge est-ce possible ?

Cela est possible dès sa naissance pour l’épargne. En effet, avant 12 ans, il est possible d’ouvrir à votre enfant un compte d’épargne bancaire ou un livret A. 

Toutes les banques proposent-elles des produits pour les enfants ?

La majorité des banques françaises de réseaux et en ligne proposent des produits comme des livrets A, LDDS, des livrets jeune et assurances vie notamment. 

Comment ouvrir un compte bancaire à un enfant ?

Seuls les parents sont autorisés à ouvrir un compte bancaire pour leur enfant mineur. Il suffit de se rendre à la banque et demander l’ouverture du compte. Ou d’effectuer une demande d’ouverture en ligne.

Une carte de paiement à la place du liquide ?

Retirer de l'argent avec sa carte peut responsabiliser l'enfant et lui apprendre à ne pas dépenser inconsciemment. Cela peut également être une protection face au racket de certains enfants à l’école.

Attention cependant, le mieux pour votre enfant est qu’il ne transporte pas d’argent sur lui. La carte de paiement peut être sujet à polémique auprès de ses amis, et il peut s’attirer l’attention plus que les autres s’il ne la dissimule pas assez.

Les services spécifiques sur ce type de compte

Ce type de compte n'accepte aucune autorisation de découvert et les plafonds dépendent des produits - 22'950€ pour le livret A et 1'600€ pour un livret jeune par exemple.

Existe-t-il des offres promotionnelles ?

Oui, vous pouvez les consulter en cliquant-ici, vous atterrirez sur un tableau comparatif des offres proposé par Quelle Banque Choisir.

Les banques en ligne proposent des offres spéciales :

  • Des taux promotionnels : sur les livrets d’épargne, un placement intéressant si vous avez une somme importante à faire fructifier rapidement.
  • Des sommes « offertes » à l’ouverture d’un compte : idéal pour commencer à créer un petit pécule pour l’enfant.

Il existe également des solutions alternatives non évoquée dans cet article : les cartes bancaires prépayées, qui permettent de mettre simplement à disposition une carte à l'enfant. Les frais étant assez importants sur ces cartes et étant donné la gratuité des comptes pour enfants, nous n'avons pas évoqués cette solution plus avant.