"Fonctionnement du service de comparaison"

Quelle banque choisir quand on est interdit bancaire à la Banque de France ?

Devenir interdit bancaire est une situation qui peut arriver à beaucoup plus de personnes qu'on ne pourrait le penser. Ne pas avoir de compte bancaire, peut entrainer un grand nombre de contraintes dans la vie de tous les jours.  

Mais alors vers quelle banque se tourner pour ouvrir un compte si on est fiché par la Banque de France ? Quel établissement bancaire possède assez de services et de produits permettant de ne plus retomber dans ce gouffre financier ? Nous allons voir dans cet article pourquoi la solution pourrait venir des banques en ligne.

Une interdiction bancaire, c’est quoi ?

Cette situation n’induit pas une interdiction d’ouverture de compte bancaire. Un individu dans cette situation aura toujours accès aux services bancaires classiques :

  • La possibilité d’avoir un RIB ;
  • Le dépôt ou le retrait d’argent ;
  • La possession d’une carte bancaire ne permettant pas de découvert (autorisation systématique) ;
  • Le paiement avec des chèques de banque ;
  • Les virements et les prélèvements ;

Quand on est un interdit bancaire, on n’a normalement plus droit à un chéquier pendant 5 ans, sauf si l’on régularise sa situation financière. Un individu en interdiction bancaire se doit de remettre tous les carnets de chèques dont il dispose à la banque et de ne plus signer aucun chèque, au risque d'écoper d'une peine de 5 ans de prison et payer 375 000 euros d’amende (c'est ce que dit la loi).

 

Si les transactions effectuées par un interdit bancaire impliquent des commissions d’interventions, celles-ci ne peuvent aller au-delà de 20 euros par mois.

Néanmoins, la banque se réserve le droit de limiter l’usage du compte d’un interdit bancaire ou de le fermer définitivement. Dans ce cas, la personne peut s’adresser à un autre établissement pour ouvrir un compte. Lors de cette démarche, elle peut compter sur le soutien de la Banque de France.

Quelle banque est adaptée pour un interdit bancaire ?

Dans quelques cas, on peut se retrouver interdit bancaire à cause d’erreurs commises par la banque (absence de mis à jour du solde). Pour éviter ces aléas, quelle banque choisir ?

Les banques en ligne constituent une solution dans la mesure où elles permettent une consultation en tout temps du solde. En plus, certains établissements, comme Carrefour Banque avec C-zam, fournissent des cartes bancaires à autorisation systématique qui bloqueront toute tentative de transactions supérieures au niveau d’approvisionnement du compte. Avec l’offre C-zam, un interdit bancaire peut ouvrir un compte en 10 minutes maximum chez un point de vente Carrefour et pour le prix de 5 euros. Ce produit inclut la MasterCard Internationale sans frais dans la zone euro, mais dont chaque retrait est facturé à 1 euro.

En ce sens, C-zam pourrait être la banque d’un interdit bancaire dans la mesure où il est possible de devenir client sans dépôt minimum et sans conditions de revenus. En plus, aucun découvert n’est autorisé et aucun chéquier n’est associé au compte, ce qui représente déjà de bons arguments en matière de gestion de finances et d'utilisation des chèques. Comme toutes les banques en ligne, cet établissement permet une consultation simple et sécurisée du solde d’un compte bancaire depuis un ordinateur ou un Smartphone.

A noter que pour un interdit bancaire, le compte Nickel ou les cartes bancaires prépayées pourraient devenir un peu coûteux compte tenu des frais demandés et de son statut d’établissement de paiement.

La banque en ligne convient-elle à un interdit bancaire ?

La plupart du temps non. Un interdit bancaire aura un refus dans le cas d'une demande d'ouverture d'un compte en ligne. Lors de l'exercice du droit au compte la Banque de France orientera très souvent le futur client vers une banque de réseau pour l'ouverture d'un compte entièrement gratuit sans chéquier, ni carte de paiement, mais au moins une carte de retrait et des frais de gestion de compte à 0€.

D'autres articles :