"Fonctionnement du service de comparaison"

Paiement avec une carte bancaire sans contact : quelle sécurité et quels recours ?

Le paiement sans contact a fait une entrée fracasante chez les commerçant et chez les particuliers. Ce sont plus de 70% des cartes bancaires éditées qui permettent ce type de paiement rapide. Mais qu'en est-il de la sécurité et des recours en cas de problème ?

C'est une habitude qui s'installe chez celles et ceux qui aiment à payer en carte. Le paiement sans contact c'est :

  • rapide
  • facile
  • pratique

Du coup des centaines de milliers de français s'en servent quotidiennement. Mais ces trois caractéristiques précédement avancées comme des points forts, cachent des problématiques liées à la sécurité de ce nouveau moyen de payer ses achats.

Nous allons ainsi voir, qu'il faut être vigilant pour :

  • Eviter les erreurs à l'encaissement d'un paiement sans contact,
  • Eviter d'activer ce mode de paiement sans précaution à cause du hacking,
  • Désactiver si vous le souhaitez cette option de vos appareils/cartes de paiement.

A noter qu'un commerçant ne peut pas imposer le paiement sans contact à ses clients. Il doit également remettre un ticket de paiement sur demande du client. Attention donc à ne pas perdre les bonnes habitude et à bien demander ce ticket si le commerçant ne vous le remet pas de lui-même. Avec le paiement sans contact une erreur d'inatention d'un côté comme de l'autre est vite arrivée... Par exemple : si le commerçant ajoute un zéro sans s'en rendre compte ou saisi un montant erroné, une fois le BIP du paiement passé, plus de retour en arrière possible, sauf remboursement par le professionnel du montant.

Outre les attaque classique : piratage sur Internet, vol ou phishing, certains professionnels de la sécurité bancaire ont mis en avant la possibilité de "scanner" ces cartes en étant en contact proche, sans accord préalable du propriétaire. Il faut également redoubler de vigilance pour les personnes ayant activé le paiement par mobile sans contact (via son smartphone). En effet, « n’importe qui peut, selon la CNIL (Commission nationale informatique et liberté), lire à distance les cartes bancaires dont la fonction paiement à distance est activée avec un téléphone portable »...

En tant que pocesseur d'une carte vous pouvez refuser que celle-ci dispose du sans contact. Cette désactivation peut-être facturée par votre banque. A noter tout de même que la loi de son côté spécifie dans l’article 7 de la loi "informatique et liberté du 6 janvier 1978" que « un traitement de données à caractère personnel doit avoir reçu le consentement de la personne concernée. ». Ainsi la facturation en cas d'opération particulière doit être précédée d'une information claire du client.

Les actions possibles en cas de fraude

En cas de fraude avérée, ou de vol, la première chose à faire : bloquer la carte auprès de votre banque, et porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

Important : Une franchise de 150€ peut-être appliquée si le client tarde trop à signaler l'acte frauduleux.

D'autres articles :