"Fonctionnement du service de comparaison"

  >
Vous êtes ici :

Peut-on ouvrir un compte quand on est au RSA ou au chômage ?

Peut-on ouvrir un compte sans revenus ou avec de faibles ressources ? En dépit des idées reçues cette situation n'interdit pas l'accès au compte bancaire. Il existe fort heureusement diverses possibilités pour faire domicilier ses revenus, aussi limités soient-ils.

1 - Le droit au compte bancaire

L'ouverture d'un compte, une obligation légale

La loi prévoit "le droit au compte" c'est à dire le droit, pour toute personne physique résidant en France à ouvrir un compte bancaire avec accès aux services de base. (voir https://particuliers.banque-france.fr/page-sommaire/droit-au-compte)

La procédure à suivre

En clair, si une banque vous refuse l'ouverture d'un compte en raison de l'absence ou de la faiblesse de revenus (elle en a tout à fait le droit sans en donner les raisons), vous pouvez effectuer un recours à la Banque de France qui désignera d'office un établissement bancaire tenu de vous ouvrir un compte de dépôt dans les conditions prévues par la loi.

Cette obligation est valable également pour les personnes interdites bancaires, inscrites au FICP (Fichier des Incidents de crédit aux particuliers) ou en situation de surendettement. Pour saisir la Banque de France vous devrez présenter une attestation de refus d'ouverture de compte délivrée par le ou les organisme(s) bancaire(s) concernés.

Il faut cependant souligner que la Banque désignée d'office peut, par la suite, si la situation le justifie, clôturer le compte du client en le prévenant deux mois à l'avance.

2 - Les banques en ligne : La solution pour payer moins de frais

Lorsque l'on touche le RSA ou les allocations chômage, il est difficile d'assumer les frais bancaires (frais de tenue de compte, frais de carte bancaire, agios...) appliqués par les banques généralistes. Il est alors préférable de se tourner vers les banques en ligne qui proposent la gratuité sur la quasi-totalité de leurs produits et services. La souplesse et la qualité des offres, les primes de bienvenue etc... sont des avantages supplémentaires appréciables lorsque le moindre euro est compté. Bon nombre de banques en ligne n'imposent pas de domiciliation et proposent même des solutions adaptées aux personnes percevant le RSA ; comme la gratuité des services ou la dispense de versement initial.

3 - Le compte sans banque, une solution simple et rapide !

Vous pouvez aussi ouvrir rapidement, sans condition de revenus, un compte sans banque en effectuant une demande d'ouverture de compte dans un bureau de tabac avec le Compte Nickel ou en ligne avec Anyti.me. Un RIB vous est remis permettant de percevoir votre RSA ou vos allocations chômage. Seul bémol, les dépôts et les retraits sont « payants » et peuvent, si l'on y prête pas attention, peser dans un budget déjà serré.

Articles complentaires